rabbit-Free ThomasG

Tout parent avisé le sait, manier la carotte et le bâton est un art.

Dans le monde du travail, c'est pareil.

Le manager a le choix des armes : massantes ou massives. 

Oublions le baton pour l'instant et épluchons la version vegan.

Dice est une société anglaise, spécialisée dans la vente en ligne de billets de concert.

Au terme d'une fulgurante réflexion dominicale, Phil, Président de Dice, est résolu à tenter l'expérience …        

Londres, monday morning 8 am. Réunion Nespresso autour de la machine à café.

L'annonce du dirigeant fait valser les sucrettes. "J'ai décidé de créer un congès gueule de bois"!

Pas vraiment remis de leurs agapes du week- end, certains visages encore froissés affichent leurs stupeurs.

Et pourtant.

fosse concert-Pixabayfree

Avec cette iniative chambrée, Phil Hutcheon revisite le concept Métro, Boulot, Goulot.

Il veut fluidifier les relations dans son entreprise.

Le principe est simple comme la recette d'un (bon) Mojito

Pour prévenir d'une absence, il suffit au salarié d'envoyer par WhatsApp un emoji "bière", "malade" ou "musique".

Plutôt que de jouer au poker menteur, autant mettre carte sur table. Surtout si on est avachi dessus… La franchise avant tout donc. Ca peut éviter certains déboires.

Cette disposition permet de nourrir une relation de confiance entre le patron et ses employés.

Après quelques semaines, Hutcheon a en effet établit une corrélation étroite entre son dispositif éthylique et le … degré d'implication de sa force de vente. Ultra motivés, les salariés marchent désormais au trot et au goulot.

Ca s'arrose non ? 

Voila pour la version patate douce!

stock-exchange-pixabay - opignons free

Quittons l'univers de la musIque pour le monde feutré des salles de marché. Ce n'est pas vraiment la même chanson …  

La Barclays (pas Eddie) et la Lloyds ont reconnu utiliser des mouchards fixés aux postes de travail des traders. Placés à leur insu, évidemment.

En tout cas, cela traduit un taux d'intêret particuliers pour leurs salariés. 

Depuis la crise de 2008 ou l'affaire Kerviel, les banques sont de plus en plus exposées au risque. Sauf que là, le mouchard n'est pas exposé mais bien sous le bureau.  

Gros comme un mouchard de poche, la petite boite révèle la présence humaine grâce à un capteur de mouvement ou de chaleur. Ca étuve sec dans les hypophyses des pontes de la finance ! 

Par contre aucun salarié de Barclays n'a été échaudé. Pas de plainte à ce jour ou … au grand jour. 

Argument financier présenté par la banque : ces boitiers permettent d'identifier le taux d'occupation d'un bureau. Selon le résultat, le poste de travail pourrait être partagé avec un autre salarié.

Voila pour la version patate chaude !      

Salle de concerts, salle de marchés, chacun sa méthode pour accoucher du meilleur résultat dans la salle de travail.

Au fait, vous avez regardé sous votre bureau …  

 

 

 

credit photo  © Pixabay

credit photo  © Pexels

Opignons © Copyright 2014 - 2018

Tous droits réservés